RécitsLa magieLe deuilDes airs de gloireDragons et chevauxParure d’animalLe mariageŒuvres d’enfantsDanseurs sacrésTissu vaporeuxLe singe mythiqueÉtoffe de guerreLe pont d’ailes de TanabataPrières à la déesse de la merLa symbolique du serpentCarte tapa

tableau de laine de Francisco Carillo

Les Huichols habitent les zones les plus éloignées du nord du Mexique, dans les terres centrales. L’art du montage de fils y a débuté il y a une trentaine d’années, pour préserver des croyances anciennes et des cérémonies rituelles. On leur doit d’autres œuvres, comme des perles pressées dans la cire et des broderies.





D’où ce textile provient-il?

Prévisualisation de la carte du monde

Prières à la déesse de la mer

tableau de laine de Francisco Carillo
Amérique du Nord : Mexique, Nayarit, Huichol
1940 - 1990, XIXe siècle
Fils de laine enduits de cire sur du contreplaqué
60cm x 60 cm
Don de Penny Bateman
TS03.23.124 Textile Museum of Canada



Pour réaliser ce tableau, l’artiste Francisco Carillo, d’origine huichole, a enduit des fils de cire d’abeille fondue et ramollie par le soleil. On y aperçoit un homme et une femme apportant un pot de chocolat à la déesse de la mer, alors que, au centre, une flèche s’épanouit. Le serpent de mer est un gardien de la déesse. Les trois carrés colorés à la droite – blanc, noir et vert – symbolisent les prières aux dieux du feu, de la mer et du maïs.

Les Huichols puisent leurs influences artistiques dans des croyances religieuses profondément enracinées. Ils s’inspirent entre autres du chamanisme, avec le concours d’une plante hallucinogène, le peyotl (qui donne la mescaline). Les adeptes du chamanisme croient qu’il est possible de communiquer avec le monde spirituel dans un état de transe. Cette croyance est répandue dans de nombreuses régions du monde.






À vous de jouer
Testez et enrichissez votre connaissance des textiles. Choisissez une aventure parmi les quatre proposées.


Créez une mola Teignez avec des plantes Découvrez un tapis magique Savoir-faire animal