CréationsLes matériaux bruts : les fibres protéiquesLes matériaux bruts : les fibres cellulosiquesLes matériaux bruts : les fibres synthétiquesDes textiles sans fils : les tissus de feutre et d’écorceLa fabrication du fil : le peignage, le cardage et la filatureLa colorationFabriquer des textiles sans tissage : le tressage, le tricot et le nouageLa dentelleFabriquer des textiles avec un métier à tisserVêtir le mondeRassembler les morceaux : les appliqués et le piquéLa broderieLes imprimésLa teinture par réserve : le batik, le plangi et l’ikatLa fabrication de paniers

tapis

La toison brute des animaux, qui, mouillée et agitée, tend naturellement à s’enchevêtrer, est le premier matériau utilisé par les fabricants de feutre. Le feutrage de la toison, qui facilite la manipulation, tient au fait que chaque brin se compose de minuscules écailles croisées. Le feutre est fabriqué un peu partout dans le monde. Il est d’une importance particulière chez les nomades d’Asie centrale, sans cesse en quête de pâturage. Les Kazakhs et les Ouzbeks en fabriquent en quantité pour confectionner des tapis, des sacs et leurs yourtes, tentes qui leur servent d’habitations.





D’où ce textile provient-il?

Prévisualisation de la carte du monde

Des textiles sans fils : les tissus de feutre et d’écorce

tapis
Asie : L'Asie centrale, Afghanistan, Nord de l’Afghanistan, Kazakh ou Ouzbek
1950 - 1970, milieu du XXe siècle
Feutre de laine de mouton
300 cm x 179 cm
De la collection d'Opekar/Webster
T94.2204 Textile Museum of Canada



La création d’un tapis feutré comme celui-ci débute par la fabrication, par des artisanes, de deux minces feuilles de feutre de couleurs contrastantes, par exemple rouges et bleues. Superposées pour y découper une forme, les feuilles sont ensuite séparées. Les morceaux de feutre ainsi obtenus sont disposés en motifs positifs et négatifs, les rouges sur fond bleu et les bleus sur fond rouge.

Le tissu d’écorce, dit tapa, que l’on fabrique dans les îles du Pacifique et d’autres régions tropicales, est un autre type de textile qui, tel le feutre, ne comporte ni fils ni brins typiques entrelacés. Moulues, les fibres tirées de l’écorce interne du mûrier à papier ou d’autres arbres donnent une étoffe naturelle non tissée qui, peinte ou imprimée de motifs, sert à fabriquer des pagnes, des jupes et des draperies.






À vous de jouer
Testez et enrichissez votre connaissance des textiles. Choisissez une aventure parmi les quatre proposées.


Créez une mola Teignez avec des plantes Découvrez un tapis magique Savoir-faire animal