PontsLa perleLe couvre-lit à duite de dessusLe castorDes vieux pays au nouveau mondeAir de fêteLe dessin cachemireL’arbre de vieLe cauriLe patoluLa route de la soieChintzMotifs improvisésBleu nuitLe tapis orientalVêtement de combat

châle (tilikar)

En moins d’un siècle, de l’accessoire digne d’une reine qu’il a été, le châle est devenu une relique démodée, rejetée même par les ouvrières. Les tout premiers châles, qu’on disait si délicats qu’ils pouvaient passer dans l’anneau d’une femme, ont acquis leur popularité vers 1780. Un portrait de l’impératrice Joséphine (de l’empire napoléonien) drapée d’un châle blanc du Cachemire, aux bordures empreintes de boteh, aura suffi pour propulser la demande et favoriser la multiplication de ces morceaux d’étoffe. Les artisans ont alors commencé à agencer de petites pièces tissées pour fabriquer des châles auxquels ils ajoutaient une bordure brodée. La production européenne a acquis un nouvel élan avec l’invention du métier Jacquard, surtout à Paisley, en Écosse. Ce n’est que cent ans plus tard que, après avoir inondé le marché, le châle est tombé en désuétude.





D’où ce textile provient-il?

Prévisualisation de la carte du monde

Le dessin cachemire

châle (tilikar)
Asie : Asie du Sud, Inde, Nord de l’Inde, Cachemire
1860 - 1870, milieu du XIXe siècle
Bandes de soie et de rayonne crochetées sur de la toile de jute
192 cm x 190 cm
De la collection d'Opekar/Webster
T94.0843 Textile Museum of Canada



Ce tilikar, châle tissé selon la technique de la tapisserie croisée et réalisé en agençant différentes pièces de tissu, arbore des motifs riches et évocateurs. Axés sur le dessin cachemire, dit boteh en Inde, ceux-ci tournoient avec grâce autour d’un centre noir. Le tissage de tels châles au Cachemire remonte au XIXe siècle. Un contour d’une couleur différente met en valeur le dessin de chaque coin, de sorte qu’on peut montrer celui de son choix en pliant le châle. Les bordures d’arlequin sont composées de pièces de tissu clair agencées et brodées, au lieu d’être tissées. La marque brodée du centre renvoie sans doute à l’atelier où le châle a été confectionné. Cependant, on n’a jamais pu déchiffrer son sens réel, ni d’ailleurs celui d’autres marques trouvées sur des châles similaires.

Le châle pashmina a pour ancêtre l’authentique châle du Cachemire. Accessoire en vogue, il est offert dans les boutiques de vêtements dans une gamme de couleurs éclatantes. Il est magnifiquement souple et doux au toucher, et on ne décèle habituellement aucune trace de motif sur sa surface.






À vous de jouer
Testez et enrichissez votre connaissance des textiles. Choisissez une aventure parmi les quatre proposées.


Créez une mola Teignez avec des plantes Découvrez un tapis magique Savoir-faire animal