PontsLa perleLe couvre-lit à duite de dessusLe castorDes vieux pays au nouveau mondeAir de fêteLe dessin cachemireL’arbre de vieLe cauriLe patoluLa route de la soieChintzMotifs improvisésBleu nuitLe tapis orientalVêtement de combat

veste

Sept différentes sortes de cotons à rayures et à carreaux composent ce vêtement. Les étoffes semblent avoir été tissées à la machine plutôt qu’à la main, et, malgré la couture soignée, leur assemblage révèle la trace d’une machine à coudre ménagère. La tension entre les points est inégale et l’on remarque des endroits où les lignes de couture ont été défaites et reprises.





D’où ce textile provient-il?

Prévisualisation de la carte du monde

Des vieux pays au nouveau monde

veste
Asie : Asie de l'Est, Chine
vers 1921, début du XXe siècle
Coton tissé, superposé et cousu, boutons en coquillage
52 cm x 40 cm
Don de Lonnie Seguin
T93.0117 Textile Museum of Canada



Ce gilet d’homme tout simple est de style occidental, mais son étoffe évoque la longue tradition chinoise, mêlant le bleu indigo et le blanc. Il appartenait au fils d’une femme du nom de Ho See, qui était venue en bateau jusqu’à Victoria, en Colombie-Britannique, pour s’installer au Canada, en août 1921, une fois payée la taxe d’entrée imposée en vertu de la Loi concernant l’immigration chinoise, alors en vigueur.

La couturière de cette veste a parcouru la moitié du globe pour s’établir au Canada, où le gouvernement a exigé d’elle 500 $ pour qu’elle puisse y demeurer. En 2002, quelques survivants et leurs descendants ont entrepris un recours collectif contre le gouvernement du Canada pour obtenir réparation et des excuses officielles au nom d’une génération entière d’immigrants chinois.






À vous de jouer
Testez et enrichissez votre connaissance des textiles. Choisissez une aventure parmi les quatre proposées.


Créez une mola Teignez avec des plantes Découvrez un tapis magique Savoir-faire animal