OriginesAfghanistanNigeriaRussieGhanaPanamaChineChineLes BalkansHongrieJaponJaponPakistanPhilippinesSyrieUkraine

manteau (ködmön)
opens in new window

Les premiers vêtements fabriqués à l’intention des bergers de l’Alföld (plaine au centre de la Hongrie) consistaient à réunir deux morceaux de peau de mouton : l’un pour le dos et l’autre pour le devant. L’utilisation de peaux pour isoler du froid était répandue depuis des temps reculés dans l’ensemble des vastes steppes de la Russie et de l’Asie centrale, jusqu’à l’Alföld, vers l’ouest.





D’où ce textile provient-il?

Prévisualisation de la carte du monde

Hongrie

manteau (ködmön)
Europe : Europe centrale, Hongrie, Szigetvár ou Baja ou Roumanie, Beszterce
1903, début du XXe siècle
Laine et peau de mouton, avec appliqués et broderies
122 cm x 155 cm
Don de Kalman Czeglédy
T93.0011 Textile Museum of Canada



Ce manteau de femme témoigne du talent des fourreurs hongrois passés maîtres dans l’art de couper et d’enjoliver la peau de mouton. Il a d’abord été formé de façon à cintrer la taille, puis décoré de bandes de chamois coupées à la mode « poupée de papier » afin de créer un effet de dentelle. La présence de cuir marocain d’un rouge ardent indique une influence turque, quoique les roses, les œillets et les myosotis soient brodés dans le plus pur style européen de la fin du XIXe siècle.

Ce manteau porte la trace des migrations historiques survenues en Europe de l’Est. Ses motifs gracieux révèlent le passage des bergers des steppes, l’occupation ottomane des régions de la Méditerranée et de l’Europe centrale ainsi que l’influence culturelle de l’Europe occidentale.






À vous de jouer
Testez et enrichissez votre connaissance des textiles. Choisissez une aventure parmi les quatre proposées.


Créez une mola Teignez avec des plantes Découvrez un tapis magique Savoir-faire animal