OriginesAfghanistanNigeriaRussieGhanaPanamaChineChineLes BalkansHongrieJaponJaponPakistanPhilippinesSyrieUkraine

métier

L’abaca est une fibre libérienne extraite des tiges de bananiers sauvages. Sur l’île de Mindanao, on l’utilise pour produire du tissu à l’aide de métiers à bras comme celui-ci. Les longs fils raides de l’abaca produisent un tissu élastique et rêche apprécié pour sa légèreté sur la peau. La technique consistant à nouer des groupes de fils de chaîne ou de trame non tissés afin de les teindre par réserve pour ensuite concevoir des motifs est habituellement connue sous son appellation indonésienne, l’ikat.





D’où ce textile provient-il?

Prévisualisation de la carte du monde

Philippines

métier
Asie : Asie du Sud-Est, Philippines, Mindanao, T'boli
1930 - 1960, XXe siècle
Métier en bambou et en bois, fils de chaîne et de trame en abaca
Pièce d’étoffe sur le métier : 156 cm x 68 cm
Don de Dale Mearns
T90.0222a Textile Museum of Canada



Cette demi-longueur d’étoffe est encore sur le métier à bras avec lequel on a commencé à la tisser. Fabriqué en bambou et en bois, ce métier a toujours son battoir, son peigne et sa lice. Il a l’avantage d’être portatif et facile à ranger sous la forme d’un rouleau. Il suffira à sa propriétaire de le dérouler, d’en fixer l’extrémité finie à un arbre ou à un bâton et d’attacher l’autre à sa ceinture. En se penchant en arrière, elle obtiendra la tension nécessaire au tissage.

Si beaucoup d’artisans d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie centrale utilisent la technique ikat pour fabriquer leurs tissus, ce n’est que dans la partie centrale-sud de Mindanao, aux Philippines, qu’on teint les fils par réserve avec des fibres d’abaca pour créer des textiles comme celui-ci.






À vous de jouer
Testez et enrichissez votre connaissance des textiles. Choisissez une aventure parmi les quatre proposées.


Créez une mola Teignez avec des plantes Découvrez un tapis magique Savoir-faire animal