RécitsLa magieLe deuilDes airs de gloireDragons et chevauxParure d’animalLe mariageŒuvres d’enfantsDanseurs sacrésTissu vaporeuxLe singe mythiqueÉtoffe de guerreLe pont d’ailes de TanabataPrières à la déesse de la merLa symbolique du serpentCarte tapa

robe d’intérieur (jifu)

En envahissant la Chine en 1644, les Mongols nomades ont formé la dernière dynastie impériale du pays, la dynastie Qing. Cette robe témoigne du mélange de cultures qui prévalait alors en Chine. Les dragons, la soie et le fin tissage tapisserie proviennent de Han, la Chine de Confucius. La coupe de la robe est plutôt d’inspiration mandchoue – fendue à l’avant pour monter plus facilement à cheval.





D’où ce textile provient-il?

Prévisualisation de la carte du monde

Dragons et chevaux

robe d’intérieur (jifu)
Asie : Asie de l'Est, Chine
1850 - 1875, , du milieu à la fin du XIXe siècle
Soie tissée selon la technique de la tapisserie relais, bordure de fourrure
138 cm x 210 cm
Don de Fred Braida
T89.0303 Textile Museum of Canada



Destinée aux hommes, cette robe impériale semi-officielle est délicatement tissée à l’aide de la technique de la « tapisserie relais », dite kosseu en chinois, qui s’inspire de la tapisserie de laine du Moyen-Orient. Celle-ci s’est perfectionnée et est devenue plus laborieuse à exécuter lorsqu’on l’a adaptée pour concevoir les robes impériales chinoises.

Le cheval et le dragon sont à l’honneur dans ce superbe vêtement. Le pouvoir de l’empereur chinois est symbolisé par le dragon à cinq griffes saisissant la perle sacrée de la sagesse, que cernent d’autres dragons planant dans le ciel. Les Mongols sont représentés par les chevaux, avec lesquels ce peuple a parcouru les vastes steppes de l’Asie centrale pendant des siècles.






À vous de jouer
Testez et enrichissez votre connaissance des textiles. Choisissez une aventure parmi les quatre proposées.


Créez une mola Teignez avec des plantes Découvrez un tapis magique Savoir-faire animal