CréationsLes matériaux bruts : les fibres protéiquesLes matériaux bruts : les fibres cellulosiquesLes matériaux bruts : les fibres synthétiquesDes textiles sans fils : les tissus de feutre et d’écorceLa fabrication du fil : le peignage, le cardage et la filatureLa colorationFabriquer des textiles sans tissage : le tressage, le tricot et le nouageLa dentelleFabriquer des textiles avec un métier à tisserVêtir le mondeRassembler les morceaux : les appliqués et le piquéLa broderieLes imprimésLa teinture par réserve : le batik, le plangi et l’ikatLa fabrication de paniers

robe (thob)

Fabriquée dès 1892, la rayonne a été la première fibre artificielle. Elle tire son origine du désir de reproduire, voire d’améliorer, les qualités de la soie naturelle. Le point de départ est le même pour toutes les fibres synthétiques : l’imitation de la filière du ver à soie par la liquéfaction de la cellulose du bois, ensuite éjectée en un mince filet qui se solidifie en filament. On a fini par remplacer la cellulose par des polyesters et d’autres polymères entièrement dérivés de substances chimiques.





D’où ce textile provient-il?

Prévisualisation de la carte du monde

Les matériaux bruts : les fibres synthétiques

robe (thob)
Asie : Asie occidentale, Palestine
1900 - 1985, XXe siècle
Rayonne tissée, brodée avec du fil de coton
142 cm x 144 cm
Don d’Owen Shime
T85.0882 Textile Museum of Canada



La robe thob est un classique dans la garde-robe des Palestiniennes. Coupée pour tomber des épaules aux chevilles, elle est souvent somptueusement brodée dans des couleurs vives. Celle-ci arbore une broderie de fleurs rouges en points de croix sur le panneau de la poitrine. (Le panneau du dos présente un motif similaire juste au-dessus de l’ourlet.) La polyvalence, le toucher doux et le drapé de la rayonne en font un bon tissu pour la fabrication de vêtements. Bien que la rayonne puisse être filée avec beaucoup de brillance, cette robe se distingue par son ton mat.

Les relations entre les États-Unis et leur principal fournisseur de soie, le Japon, se sont dégradées dans les années 1930. L’entreprise chimique DuPont a alors réagi en créant le nylon, à partir de charbon, d’air et d’eau. Matériau synthétique qui se distingue par son faible taux d’absorption d’humidité et sa résistance à l’abrasion et aux produits chimiques, le nylon convient parfaitement à la confection de bas et de chaussettes. Il remplace aisément la soie.






À vous de jouer
Testez et enrichissez votre connaissance des textiles. Choisissez une aventure parmi les quatre proposées.


Créez une mola Teignez avec des plantes Découvrez un tapis magique Savoir-faire animal