RécitsLa magieLe deuilDes airs de gloireDragons et chevauxParure d’animalLe mariageŒuvres d’enfantsDanseurs sacrésTissu vaporeuxLe singe mythiqueÉtoffe de guerreLe pont d’ailes de TanabataPrières à la déesse de la merLa symbolique du serpentCarte tapa

kimono

Le kimono moderne est façonné par des siècles de tradition japonaise. Jusqu’à ce que la culture du coton commence à se répandre au Japon, les femmes vivant en milieu rural cueillaient des fibres libériennes, comme le chanvre, pour ensuite les traiter, les teindre et les tisser, afin d’habiller leur famille.





D’où ce textile provient-il?

Prévisualisation de la carte du monde

Le pont d’ailes de Tanabata

kimono
Asie : Asie de l'Est, Japon
1870 - 1900, fin du XIXe siècle
Chanvre, teint par réserve à double fil (kasuri) et tissé
103 cm x 111 cm
Don du Dr. Peter Herschman
T84.0011 Textile Museum of Canada



Dans ce kimono de chanvre pour garçon, les fils de chaîne comme ceux de trame ont été teints par réserve avant d’être tissés, d’où les fins motifs de losanges et de croix. Malgré leur facture régulière, les motifs ondulent et varient selon la technique de base communément appelée ikat, d’origine indonésienne.

Bien qu’elle ne nécessite pas un équipement coûteux ou complexe, la création d’un kimono à double motif kasuri doit être préparée longuement. Pour la fabrication d’un seul kimono à double kasuri, une famille peut consacrer un hiver entier à attacher des fils en faisceaux prêts à teindre. Le travail est ponctué par les récits de Tanabata, la tisserande de la voie lactée qui se languissait de revoir son mari, Kengyu, en attendant que les oiseaux du firmament tissent un pont de leurs ailes pour réunir les amants.






À vous de jouer
Testez et enrichissez votre connaissance des textiles. Choisissez une aventure parmi les quatre proposées.


Créez une mola Teignez avec des plantes Découvrez un tapis magique Savoir-faire animal